Red Sparrow : un film qui dérange

Red Sparrow : un film qui dérange

Du malsain, de la perversion et du vice

Une affiche tout en rouge et noir avec trois hommes

Commençons par le début

La découverte et la redécouverte d’acteurs talentueux

Alors dans un premier temps, réglons la question que certains vont se poser. Jennifer Lawrence, l’actrice de la jeune Dominika Egorova, et le réalisateur, Francis Lawrence (qui est également celui de Hunger Games et accessoirement de Je suis une Légende) n’ont aucun lien de parenté, ça n’est que d’un simple homonyme. Entrons dans le vif du sujet : j’ai découvert ici un film extraordinaire réalisé avec grande réflexion malgré quelques petits bémols. Il s’agit d’une réalisation sortie le 4 avril 2018. J’y ai découvert des acteurs très talentueux. Tels que Joel Edgerton dans le rôle Nate Nash. Mais aussi Matthias Schoenaerts qui, quant à lui, a interprété le rôle de Ivan Egorov, l’oncle de Dominika.

Un synopsis quelque peu banal

On a ici un film d’agents secrets où une jeune femme, Dominika, qui était d’abord une ballerine de renom pour la Russie, s’est retrouvée forcée, après un tragique accident, de devenir un agent pour sa patrie : la Russie. En effet, si elle ne le devenait pas, elle aurait vu sa mère partir dans un hospice public. Ces derniers étant particulièrement déplorables. Et notre jeune ballerine se serait vu finir ses jours dans la rue, n’étant plus utile à la mère patrie. Son oncle l’envoie donc dans une école où on lui apprend à charmer une cible, à se donner à elle, à lui donner ce qu’elle souhaite afin d’obtenir l’information souhaitée. Après cela, elle se fait envoyer en mission afin d’obtenir une information d’un Américain.

Un film qui peut très potentiellement choqué

Une interdiction aux moins de 12 ans et un avertissement qui ne sont pas là pour rien

Je crois qu’il s’agit du film le plus obscène que j’ai regardé. Non pas que je l’ai détesté, bien au contraire. Mais il suffirait d’être une personne sensible ou de ne tout simplement pas apprécier du tout la provocation et les scènes extrêmement explicites et vous ne saurez apprécier le film pour ce qu’il est. Effectivement, j’ai, à plusieurs reprises, eu d’énormes frissons. Ce long-métrage m’a particulièrement tenue en haleine durant toute sa durée.

Néanmoins, j’ai trouvé certaines scènes vraiment difficiles à regarder. Je fais parti de ces gens qui regardent facilement un Tarantino, donc la vue d’un bain de sang est vraiment très loin de me déranger. Cependant, les viols explicites, eux, me choquent. De ce fait, une séquence m’a tout particulièrement donné un haut le cœur : lorsque l’homme au début du film la pénètre. Je ne sais pas si c’est mon imagination qui m’a jouée des tours parce qu’il s’agit de quelque chose qui m’horrifie, mais j’ai cru entendre un craquement sinistre et l’expression de Jennifer m’a glacée le sang. D’autre part, cela prouve tout de même que notre chère Lawrence a eu une prestation à la hauteur de ce très bon film.

L’omniprésence du sexe, de la pornographie et de la perversion

Tout cela peut effectivement choquer un certain public et donc, une fois de plus, les faire détester le film. Mais, d’après moi, malgré le fait que j’ai été choquée et que j’ai eu du mal à regarder certaines scènes, le choix était particulièrement bon. Il apportait effectivement du piment à un scénario qui était à la base des plus banals. En effet, d’ajouter de la pornographie et de la torture qui apporte un certain plaisir au bourreau a permis de maintenir le spectateur, que ça ne dérange pas trop, en haleine. Personnellement, à chaque fois que j’espérais pouvoir souffler un peu, une nouvelle scène des plus violente apparaissait. J’ai donc trouvé qu’il s’agissait d’un choix osé mais très bon du réalisateur : il provoque et met à l’épreuve son public.

Les hics

L’accent russe qui m’a choquée

Bon, malheureusement, pour des raisons de mobilité, j’ai vu ce film en VF, donc je vais critiquer les doublages. Néanmoins, notre autre rédactrice l’a vu en VO, et on a eu la même conclusion : pourquoi les Russes parlent-ils tous anglais (ou français pour la VF, mais ici on va dire anglais puisque c’est une production américaine) ? C’est totalement ridicule. C’est vraiment quelque chose qui m’a mise hors de moi.

Et qu’est-ce que cet accent russe ? Il n’est là que pour nous rappeler qui sont les Russes et les Américains ? Que ce soit en VO ou en VF, il y est. C’est encore plus ridicule. D’autant plus que je ne sais pas ce qu’à fait la doubleuse de Jennifer Lawrence, mais elle perd petit à petit son accent. Alors est-ce que je me suis habituée à cet accent ? Je ne pense pas. J’ai vraiment eu l’impression qu’elle le perdait tout doucement. Elle aurait au moins pu faire l’effort de faire cet accent tout au long du film. C’est comme si l’interprétation de Jennifer Lawrence se dégradait au fur et à mesure que le film avançait.

La suprématie américaine

Bon, ok, je vais parler politique, mais quand même. Quand j’ai regardé le film, je n’y avais pas spécialement pensé, ça n’est qu’après en discutant avec Flying Sparkle que je m’en suis rendue compte. Effectivement, elle m’a fait remarquer que les Américains étaient tout blancs et les Russes tout noirs : les gentils et les méchants. C’est vrai que c’est vraiment stupide, imaginez un peu la tête des Russes lorsqu’ils voient le film. Néanmoins, lorsqu’on fait abstraction de cela et qu’on regarde le film sans penser à la propagande américaine, on l’apprécie vraiment. En tout cas moi je l’ai vraiment apprécié.

Préparez vous tout de même avant d’aller le voir

Pour terminer, j’aimerais vous dire que je l’ai vraiment adoré, mais je ne m’attendais pas à tant de violence, de pornographie etc. Préparez vous psychologiquement ça devrait mieux passer pour les plus sensibles d’entre vous. Ensuite, malgré les quelques bémols, le film est vraiment bon, une très bonne réalisation, beaucoup de bonnes idées et des acteurs remarquables. Jennifer Lawrence qui m’a particulièrement bluffée, je ne pensais pas qu’elle ferait des interprétations si complexes après Hunger Games.

 

Notre note : 4.5 out of 5 stars (4,5 / 5)

Que pensez vous de notre critique ?
Envoi
User Review
4.75 (12 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *