Violet Evergaden : deux très bons premiers épisodes

Violet Evergaden : deux très bons premiers épisodes

La nouveauté japonaise de Kyoto Animation

Une jeune femme qui marche dans l'herbe avec une valise et un parapluie à la main

Qui est Violet Evergaden ?

Devrais-je plutôt dire qu’est-ce que Violet Evergarden ? Il s’agit d’une série japonaise, plus précisément un animé japonais, adapté, par Kyoto Animation, du light novel éponyme écrit par Kana Akatsuki et illustré par Akiko Takase. Pour ceux qui ne le savent pas, un light novel est un type de roman japonais qui vise un public de jeunes adultes, c’est-à-dire des lycéens et des étudiants. La série est diffusée depuis le 10 janvier 2018 en France (sur Netflix) et au Japon. Nous avons donc tous pu regarder 2 épisodes pour le moment. Il y a 14 épisodes de prévu que j’ai extrêmement hâte de voir.

Synopsis

Cet animé de genre dramatique, fantastique et romantique se centre sur la jeune Violet Evergarden (si personne ne l’avait compris bien entendu). Nous sommes juste après la fin d’une guerre qui a duré cinq ans. Tout le monde arrive à reprendre le cours de sa vie normale dans un pays en paix. Mais notre jeune protagoniste a plus de mal. Malheureusement, dans sa vie, cette jeune femme n’a connu que les champs de bataille. Elle était considérée, on le découvre au fur et à mesure, comme une arme de guerre. En effet, elle doit s’intégrer dans une société à laquelle elle ne connait rien et s’adapter à des codes qu’elles ne comprends quasiment pas. Par la suite, la famille Evergarden la recueille et Claudia Hodgins l’embauche dans son entreprise postale.

Et si on sortait un peu des clichés ?

Les premiers épisodes m’ont vraiment étonnée. J’attends vraiment beaucoup pour la suite. Je me suis dis qu’on sortait enfin des clichés. La demoiselle est une femme très simple, qui veut apprendre. Après de grosses blessures de guerre, on a greffé à Violet des bras métalliques. Pour le moment, ils ne sont pas au centre de l’intrigue. Au début, en les voyant, je me suis attendue à ce que l’histoire soit axée là-dessus, qu’on aurait encore une fois de plus une guerrière avec des bras bioniques qui pourrait casser des têtes sans problèmes (comme dans de nombreux animés que je regarde habituellement). Mais ici, on met vraiment de côté tout ça. Par le passé, on avait une arme de guerre redoutable. Mais là, l’humaine qui sommeille en elle tente de faire surface. On veut faire ressortir ses sentiments. Des sentiments qu’elle n’a jamais su exprimer, peut-être qu’elle n’a même jamais ressenti, elle décide donc de comprendre ces sentiments en devant une poupée. Plus communément : une femme qui retranscrit les sentiments des gens sur des lettres pour leur proches.

Conclusion

On a donc ici un début d’animé vraiment très intéressant. J’espère par contre que ça ne va pas finir par tourner en rond. Après je me dis que s’il n’y a que 14 épisodes, ça n’est pas possible. J’ai vraiment hâte de voir la suite, je suis présente tous les jeudis sur Netflix pour regarder l’épisode qui sort. Lorsque j’aurai regardé les 14 épisodes, je viendrai vous faire une critique en bonne et dû forme. Et je tiendrai à savoir ce que vous en aurez penser ! J’aimerais même savoir ce que vous avez pensé de ces premiers épisodes !

 

Notre note : 4 out of 5 stars (4 / 5)

Qu'avez-vous pensé de notre article ?
Envoi
User Review
4.75 (4 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *